Un packaging a plusieurs fonctions : de la protection du produit à l’incitation à l’achat, en passant par des facilités de transport comme d’usage. Il doit également respecter des normes environnementales de recyclage et de pollution, et doit permettre au client de s’informer sur le produit.

 

Le métier

La mission de l’ingénieur packaging est de répondre à tous ces critères en respectant diverses contraintes d’ordre technique. Il doit également honorer les attentes des entreprises, qui cherchent à réduire les coûts de leurs conditionnements tout en les améliorant (réduction de poids, de taille, etc.).

Interface entre plusieurs métiers, l’ingénieur packaging, devra composer  avec les clients ou les fournisseurs. Il est également le partenaire rationnel du plus créatif designer packaging. Son rôle est de proposer des packagings qui apportent une valeur ajoutée aux consommateurs, en termes d’efficacité, d’ergonomie ou encore d’efficacité ou de protection.
L’ingénieur packaging doit trouver des réponses réactives et pertinentes aux demandes des services marketing et recherches et développement, réaliser les tests qualité du prototype, etc.. Cela exige un travail constant sur les matériaux, leur résistance, leur impact environnemental et leur neutralité par rapport au produit contenu.
L’ingénieur packaging occupe donc un poste clé et se doit d’être polyvalent, en montrant tant des qualités créatives que techniques afin de répondre aux diverses contraintes mécaniques liées à la conception d’un packaging aux normes.

Les grandes étapes

L’ingénieur packaging suit une méthodologie de conception rigoureuse, pour un résultat final sans appel.

L’audit est une étape évidente et incontournable dans la stratégie packaging. Il permet à l’ingénieur de comparer les packagings concurrents. Également, cela lui permet de déterminer les contraintes liées au produit et comment les contourner dans la réalisation du packaging.
Vient ensuite la réalisation des prototypes, d’abord sur support numérique afin de tester les différentes combinaisons de formes et matières. Ainsi, l’ingénieur peut comparer les avantages et inconvénients de chaque prototype pour les améliorer et concevoir un packaging réel correspondant aux attentes de l’entreprise, comme des consommateurs.

La version finale validée, le packaging est produit à échelle industrielle. Néanmoins, les packagings doivent être régulièrement revus pour correspondre aux nouvelles normes de qualité, sécurité ou environnement. Également, les évolutions des habitudes de consommation mènent à des renouvellements de packaging.